La chasse : un loisir encadré

Publié le : 29 mars 20216 mins de lecture

La chasse est un sport loisir régit par des règlementations imposées par le ministère responsable de la chasse. Pour sa pratique, une personne doit détenir un permis de chasse, et exercer dans une période donnée, sur un territoire particulier de chasse. Cependant, ces règles peuvent varier selon les espèces destinées à être chassées. De nos jours, de nombreuses personnes possèdent à leur disposition ce permis de chasse obtenu à la réussite d’un examen ; alors les chasseurs doivent faire plus preuve de soumission aux règles imposées.

Quels sont les divers modes de chasse ?

Afin de découvrir ce qu’est la chasse : un sport et loisirs, il est nécessaire de connaitre ses différents types. Ainsi, chacun pourrait reconnaitre ce qui lui correspond ; ou bien découvrir quel mode vous avez pratiqué pour mieux vous renseigner sur. Au moins cinq modes de chasse sont praticables, le premier est la chasse à tir, une chasse qui est assez connue par tout le monde. Cette chasse peut être pratiquée en groupe, mais également en solo ; avec ou sans chien, en utilisant une arme à feu ou un arc. La personne le pratiquant peut l’exercer devant chez soi, au poste, en battue ou à l’approche… En deuxième place, la chasse à courre existe. Il s’agit de poursuivre un gibier jusqu’à sa capture grâce à une meute de chiens. Certaines se pratiquent à cheval telle la grande vènerie du sanglier ou du cerf ; tandis que d’autres sont exécutées à pied comme le lièvre et le lapin. Dans certains cas, les gens déterrent le gibier de son terrier par des pelles ainsi que des pioches. Il existe également une chasse au vol qui consiste à capturer un gibier à l’aide d’un rapace dressé particulièrement. Et enfin, il y a la fameuse chasse traditionnelle. Elle est nommée comme telle, vu que pour la capture des oiseaux, les chasseurs utilisent des méthodes ancestrales. Pour plus d’informations, consulter sportsloisirs.fr.

Comment établir sa sécurité dans la chasse ?

Pour ces sports et loisirs, il existe bien des règlementations de sécurité bien déterminées. Les fédérations départementales des chasseurs sensibilisent les chasseurs à faire usage de toutes les conditions de sécurité. Ainsi, l’OFB accompagne ces fédérations dans l’élaboration de consignes relatives à la sécurité. De ce fait, ils n’ont pas omis les dispositifs importants au contrôle du bon respect de ces règles notamment sur le transport ou sur la détention ou la manipulation des armements. En effet, quelques interdictions ont été conçues afin de garantir cette sécurité et diminuer le taux d’accidents. Par exemple, l’usage des armes à feu sur les chemins publics, les routes et les voies ferrées est interdit. Il est également interdit de tirer vers les lieux de réunion publique comme les stades, en direction des constructions importantes et les bâtiments imposants dépendant des aéroports.

Quand, à quelle période pratiquer la chasse ?

C’est par arrêté préfectoral chaque nouvelle saison de l’année que sont fixées les dates d’ouverture pour ce sport et loisir dans chaque département. Mais en fonction de contexte local, cette pratique peut être exécutée avant ces dates. En effet, chaque type de chasse présente sa propre période. La plupart des périodes de la chasse à tir débutent par l’un des dimanches de septembre et se terminent le dernier jour du mois de février. Pour la chasse à courre par contre, elle se pratique entre un intervalle de temps bien défini c’est-à-dire à partir du 15 septembre jusqu’au 31 mars. Ensuite, pour la vènerie sous terre, la période de chasse commence le 15 janvier. Seulement, pour le blaireau, il existe une période complémentaire qui a été autorisée par le Préfet et c’est à partir du 15 mai. Par ailleurs, pour la période de chasse au vol, cette période n’est pas assez définie, le début n’est pas vraiment marqué, cependant sa fin est établie pour le dernier jour de février. Enfin, pour le cas de la chasse des oiseaux de passage, l’intervalle de dates peut varier puisque c’est le ministre chargé de la chasse lui-même qui le détermine. Par exemple, une fois cette période a été déterminée entre le 24 mars 2006 jusqu’au 19 janvier 2009 ; et lorsque cette période donnée est passée, le ministre donne à nouveau une nouvelle période de chasse.

L’obtention d’un permis de chasse : un fait plus qu’indispensable

Ce n’est pas n’importe qui qui peut chasser, même en respectant les périodes et les territoires de chasse, puisque le plus important c’est la possession d’un permis de chasse. Ce dernier ne s’obtient pas non plus n’importe comment, il faut passer un examen préalable organisé par l’État. Cet examen est constitué d’épreuves théoriques, mais pratiques également. Après ces épreuves, si la personne est admise bien sûr, le titre est délivré par l’Office de la biodiversité. Cependant, ce permis de chasse n’est pas utilisable infiniment, au contraire il est soumis à une validation temporaire telle une validation annuelle. 

Pièges à nuisibles connectés : recevez des alertes à distance
La chasse est devenue seulement une activité de loisir dans les pays riches

Plan du site